12/12/2009

Avec 61 millions on peut faire une plage, un port et un parc, mais aussi ...

Au début du mois, le Grand Conseil a voté un crédit de 61 millions, pour une plage, un port et un parc, dans l'intérêt public des genevois. Les partis ont unanimement salué un projet enthousiasmant qui améliorera la qualité de vie de la population.

On ne demande qu'à les croire et à ne pas supposer qu'il y a un engagement d'intérêts en faveur des membres très sélects de la Nautique, voire dans l'optique du projet à 200 millions de  Swiss Development Group à Genève-Plage. Cette société, présidée par un Kazakh dont la famille est installée à Genève, veut déposer un pojet de construction d'un hôtel, d'un spa, d'un night-club et d'une piscine-plage à Genève-Plage.

Une plage pour le peuple sur le quai et une plage de luxe après la Nautique. Probablement la récompense pour la valorisation du travail et de l'effort selon le discours de Saint-Pierre !  

Mais revenons à la plage à Cramer. Donc ce parlement fraîchement élu veut améliorer la qualité de vie de la population, certes, mais avec 61 millions on peut aussi :

- Créer 2033 places en crèche, le prix de "construction" d'une pour un enfant étant de 30'000 CHF.

- Terminer l'Hôtel de police de la Gravière.

- Sortir de terre un bâtiment de l'OCAN digne de ce nom, aux normes Minergie.

- Offrir la gratuité des TPG tous les week-end.

- Construire 1525 places de parking telles qu'à Sous-Moulin.

- Construire une cité-studio universitaire.

- Engager 40 policier sur dix ans, selon les calcul erronés et médians de la cour des comptes.

- Ouvrir deux EMS

- Aider la petite enfance et la garde continue sur plusieurs années.

- Équiper tous les robinets genevois d'aérateurs d'eau pour économiser 50 % d'eau.

- Garder en détention administrative 150 indésirables, voleurs, délinquants sans papier durant 3 ans.  

- Construire une patinoire neuve et un centre sportif pour nos jeunes.

- Aider Nez Rouge sur 10 ans.

Mais, que je suis stupide, comme nous serons tous à la plage, pas besoin de tous ces projets qui eux n'amélioreraient pas la qualité de vie des genevois ....

Encore des idées qui tombent à l'eau !

 

 

00:45 Publié dans Economie, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook

Commentaires

Avec 61 millions que l'on va emprunté aux banques on pourrait déjà rembourser ses dettes, Genève a environ 14 milliards de dettes

Les genevois qui n'arrivent plus à payer leurs loyers, leurs assurances maladies et leurs impôts apprécieront le mépris des politiciens!

Écrit par : dominiquedegoumois | 12/12/2009

Dominique de Goumois est soit un ptit rigolo, soit un idiot.

Emprunter pour rebourser la dette, voilà qui est intelligent.

Accessoirement il serait intéressant qu'avant d'imaginer que tout investissement génère de la dette, les gens se renseignent un peu. Des notions telles que marge d'autofinancement, déficit du compte courant etc sont extrêmement importantes pour savoir si un investissement va augmenter la dette, ou pas.

D'ailleurs je me demande pourquoi quasiment aucun Genevois ne milite pour le double-frein à l'endettement, en vigueur dans beaucoup de cantons aujourd'hui!

Ce serait utile pour diminuer la dette à moyen terme... Mais au lieu de proposer quelque chose de concret, le Genevois moyen semble se contenter de râler. C'est plus facile...

Donc moi, je propose d'introduire le double frein à l'endettement dans la Constitution genevoise... Ainsi si la dette augmentent pendant 2 ans, les impôts suivent automatiquement pour compenser et les élus ne peuvent plus créer de la dette pour flatter leurs électeurs.

Écrit par : Ptit rigolo | 12/12/2009

C'est bien joli, tout ce que vous proposez de faire à la place d'une plage, mais ça ne laisserait aucune trace dans l'histoire.

Écrit par : Mère | 12/12/2009

Unanime veut dire aussi le MCG?

Tous les rigolos ont donc voté, y compris les plus ignards!

Vous avez raison, ces députés n'ont vraiment rien dans la cervelle!

Écrit par : racam | 12/12/2009

Le coût d'une place par enfant en crèche n'est pas de 30 mille, mais de 38'000 par an. Uniquement les frais de fonctionnement. Décidèment vous auriez fait un piètre député. Le syndicalisme n'a pas besoin de savoir compter. Il lui suffit de faire des effets de manche.

Écrit par : Jim | 12/12/2009

Je vous parle de frais de construction Jim, pas de fonctionnement, ils sont bien de 30'000 ... (je vous laisse ajouter 2,8 % de coût de la vie en trois ans) ABE, avant de cracher votre venin sur mon blog personnel, vérifiez vos propos (Ne pas confondre avec Minet.blog.tdg).

Réf ; Bilan du 01.02.2006
Le coût d'une crèche

Le coût de fonctionnement d'une place varie d'un canton a un autre. Il se monte a 28 000 francs chez les Vaudois et 33 000 francs a Geneve, par exemple.

Le coût de construction est estime a 30 000 francs par place. La contribution parentale varie elle aussi. A Geneve, elle est de 24 % du cout de la place pour une crèche publique. Dans une creche d'entreprise, elle peut représenter 50 % du coût de la place.Le cout pour l'entreprise:15 000 francs par place et par an. Pour une entreprise de 1200 personnes, cela représente 12 francs par employé et par an pour une place. Pour une entreprise qui emploierait 500 personnes avec un salaire moyen de 140 000 francs (modèle d'une entreprise internationale), une creche de 20 places représenterait un cout de 300 000 francs, soit 0, 45 % de la masse salariale.

Écrit par : Minet | 12/12/2009

J'ai déjà dit à de nombreuses reprises que l'intéressé se prononce sur toute l'actualité pour ne rien dire. La preuve il avance des chiffres sortis de nul part. Comme d'ab. Mais bon...

Écrit par : Davide | 14/12/2009

Davide,je n'ai pas comme comportement de modérer mon blog, voire d'exclure un lecteur, mais si vous continuez à avoir une attitude aussi vindicative, dépourvue de sens de l'analyse, je me verrais dans l'obligation de vous nommer comme étant indésirable.

Mes chiffres proviennent du magasine Bilan, revue très sérieuse s'il en faut.

ABE. W.S.

Écrit par : Minet | 14/12/2009

Le loup sort enfin du bois. Il n'accepte pas la critique. Alors va falloir exclure beaucoup de monde car vos chiffres ne semblent pas refléter la réalité comme indiqué par Davide.

Le magasine Bilan comme bien d'autre mentionne des chiffres manipulés. Votre sens critique et d'analyse que vous mettez en avant ne tient pas la route. Il ne faut pas tout prendre pour argent comptant, tout comme les aneries que vous sortez régulièrement.

Comme syndicaliste vous vous éloignez de vos prérogatives....

Écrit par : Mike | 14/12/2009

Mike, vous êtes sur mon blog personnel, pas celui du syndicaliste. En ma qualité de lecteur, blogueur, citoyen, n'ai je pas droit à ma liberté d'expression, sur les sujets qui m'intéresse, je vous pose la question ?

Et vous, Davide et Mike, puisque vous prenez le temps de me lire, que pensez vous de cette dépense de 61 millions pour une plage ?

Si vous êtes capables de critiquer l'auteur, vous devez être aussi dans la possibilité de participer aux débats !!!

Écrit par : Minet | 15/12/2009

Les commentaires sont fermés.