31/08/2010

Minet fait sa rentrée ... et se fait déjà les griffes ... Revue de presse ou revue de classe !

En général, une rentrée ça se prépare, c’est cadré, c’est organisé, c’est précis, c’est objectif, c’est même souvent déterminent.

 

Chez nous, la rentée coïncide presque toujours avec l’arrivée du cirque Knie, ce qui plante bien le décor. Que le spectacle commence, ouvrons la piste aux artistes :

 

La rentrée des classes : Avec une annonce publique discrète de la suppression de la dispense d’âge pour les premières enfantines, des familles se sont retrouvées en difficultés. Pour nos chérubins, il fallait avoir cette année 4 ans révolus au 30 septembre, alors qu’avant cette limite était fixée au 31 octobre, pour être acceptés à la rentée (31 août 2011 et 30 juillet 2012). Du coup, plus de 200 enfants et le double de parents se sont retrouvés sur le carreau, devant patienter un an avant d’intégrer le cursus scolaire. Avec des parents qui n’avaient pas pris les devants, on se retrouve avec des enfants à la rue. Le bonneteau et la mendicité seront une première école de la vie pour eux, les frais de garde un fardeau pour leurs parents.

 

http://www.ge.ch/dip/GestionContenu/detail.asp?mod=dossier.html&id=984#chronologie

 

 

La rentrée de l’UDC : guerre froide, scission, expiation nationale, l’UDC section Genève nous gratifie d’une rentrée sans classe. Reste à Mme Céline AMAUDRUZ, nouvelle présidente de l’UDC Genève, à tenir ses élèves en bon ordre pour donner la leçon, en espérant faire passer l’année au plus grand nombre.

 

http://www.udc-ge.ch/communiques_presse/cdp-2010.08.31_election%20celine%20Amaudruz.htm

 

 

La rentrée judiciaire : après les bravoures vacancières de notre Procureur général, le dossier de la BCG occupe déjà les bancs du Palais. Du 4 octobre au 26 novembre, les arrivées tardives seront sanctionnées, ou pas. Une rentrée qui classe un épineux dossier.

 

 http://www.tdg.ch/dossiers/geneve/proces-bcge

 

 

La rentrée policière : peu de bruit durant l’été avec pourtant une rentrée chargée, voire menée au pas de charge. Avec un SPJ qui sollicite la Cour des comptes pour un audit relatif à l’utilisation de l’application de conduite opérationnelle  du personnel de police au sein de la police judiciaire (ouff), et un rapport qui tombe au premier rang à la rentrée, c’est comme si l’on mettait définitivement la police sous la tutelle de ces magistrats, comme un appel au secours auprès d’une entité qui se veut, qui se doit, indépendante et autonome. Pendant ce temps, quelques pigeons se font plumer leurs billets en jouant au bonneteau alors que nos mendiants ramassent encore les miettes des quelques monnaies qui ne tombent plus du ciel. En manque de liquidité, les truands aussi visiblement puisque le hold-up demeure sur notre territoire. Une augmentation de la graduation de la violence, morale, verbale, physique, qui n’annonce rien de bon pour la suite. Figaro nous jouera encore quelques douces notes jusqu’à l’hiver, mais là heureusement les grands froids seront devenus nos meilleurs amis, incitant au renoncement pour certains, au départ pour d’autres. Si tu as entre 20 et 35 ans (Sic), vient passer l'hiver au chaud avec nous.

 

http://www.ge.ch/cdc/doc/20100830_rapport_no32.pdf

 

 

La rentrée politique : beaucoup sont en avance sur le programme de la rentrée, ils ont ouvert leurs cahiers sur avril 2011 et les élections municipales en ville de Genève. Comme si les temps actuels ne comptaient plus, reste encore à boucler le budget 2011 pour le CE, les enjeux sont ailleurs. Lutte des classes, des partis, peu de places pour peu d’élus avec une nouvelle vague qui devrait en effrayer plus d’un, sauf si c’est pour un tour de piste qui ressemblera à cet éternel recommencement qu’est la politique genevoise. Certains disent à droite toute, mais l’équilibre est nécessaire. À suivre, mais les mauvais carnets ne passeront pas en seconde année.

 

http://www.pdcvilledegeneve.ch/spip.php?article337

 

 

La rentrée de Minet : un petit mot sur son blog, rien de méchant, juste un peu de lecture, pour préparer 2011, en toute liberté, car au fond de la classe demeureront avec lui les cancres de la République.

20:59 Publié dans Culture, Economie, Genève, Humour, Politique, Région | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

19/08/2010

Y a vingt ans on avait pas de pétrole mais on avait des idées, là on a des idées mais on a pas d'argent (Genève, un monde en soie).

Ainsi le DCTI, dirigé par M. Mark MULLER, élu Libéral, a refusé et ceci malgré l'urgence les trois projets proposés pour l'extension de Champ-Dollon (containers pour 100 places que l'on devait avoir pour juin 2010, puis novembre 2010, puis début 2011, et là probablement jamais).

Ainsi ce projet est repoussé, voire avorté, tout en sachant que le DSPE, dirigé par Mme Isabel ROCHAT, élue Libéral, avait fait une priorité de ce sujet, dont la nécessité humaine et sécuritaire était une évidence. Relevons que c'est depuis l'annonce de ces projets de constructions que le taux d'occupation de Champ-Dollon est passé de 517 détenus à 615, comme par hasard.

Je ne sais pas quelle sera la réaction du personnel pénitentiaire, je ne sais pas quelle sera la réaction des 600 détenus de Champ-Dollon, je ne sais pas quelle sera la réaction d'Amnesty Internationale, je ne sais pas quelle sera la réaction de la commission des visiteurs du Parlement, je ne sais pas quelle sera la réaction d'une certaine gauche à qui on a reproché son immobilisme durant 4 ans, mais je crains que la rentrée de septembre ne soit pas très harmonieuse.

Il faut dire que l'heure des bilans approche, la rentrée scolaire, l'automne, Noël et la trêve des confiseurs sont à nos portes, et la fin de cette première année de législature aussi.

La droite genevoise est redevenue majoritaire au pouvoir exécutif, sous l'impulsion du parti Libéral et la volonté de changer les choses. Cette même droite est en train de se rendre compte qu'elle n'a ni les moyens de sa politique, ni les opportunités de celle-ci, ni dans ses priorités, ni dans ses choix.

Avoir des idées c'est bien, se donner les moyens de réussir c'est mieux.

Moi comme citoyen, je me demande pour quelles raisons l'on trouve des sommes pharaoniques pour le CEVA, et pas pour quelques cellules en préfabriqué (dans la grande logique genevoise du temporaire qui va durer), alors que nous sommes tous conscients que le pire va arriver.

"Genève, un monde ne soie"

 

06:55 Publié dans Culture, Economie, Genève, Histoire, Politique, Région | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

17/08/2010

Il faut aussi savoir reconnaître ses victimes à travers ses ennemis, message adressé aux peuples d'Israël et de Palestine !

L'ex-officier du Tsahal, que nous nommerons "Eden Abargil" selon FB, posant souriante devant des prisonniers palestiniens, ligotés et les yeux bandés, provoque un scandale. Un de trop ou un de plus ?

Sachant que je vais me faire stigmatiser comme antisémite, ce qui n'est absolument pas le cas, je tiens néanmoins à exprimer le fait que je ne supporte plus le comportement de certaines personnes, qui sous la protection d'une éternelle victimisation, s'autorisent des actes de guerre illégitimes, insupportables, inqualifiables.

Ce n'est pas la première affaire où l'armée du peuple d'Israël est montrée du doigt, ce n'est pas la première fois que cet Etat est condamné pour des actes illégitimes, mais ce n'est pas la dernière fois que le monde va simplement émettre une simple critique, sans oser aller plus loin, sans oser aller jusqu'au bout du débat, des problèmes, des causalités et des solutions. Vu de Genève, qui savait par le passé prendre ses responsabilités pour guider les peuple sur la voie de la réconciliation, voire de la paix, il y a des guerres que l'on ne supporte plus.

Les combats que se livrent la Palestine et Israël est une guerre odieuse, sans fin car sans limite. La légitimité pour l'existence de ces deux pays est reconnue, mais pas la terre occupée, pas les champs partagés, pas les maisons brûlées, pas ces deux peuples victimes de l'inconscience des dérives humaines.

Et à lire les derniers propos d'Eden Abargil, je n'y devine que la cupidité d'une guerre qui n'aura pourtant jamais de gagnant dans un conflit armé ;

"Je m'excuse auprès des gens qui se sentent blessés par moi. Mais j'ai agi en toute innocence, de bonne foi. Ces images n'avaient aucune prétention politique (...) De toute façon on trouvera toujours à redire contre Eretz Israël (la Terre d'Israël), nous ne sommes pas un peuple qui a beaucoup d'amis. On nous attaquera pour la moindre petite chose".

Il temps que l'ONU dénonce les barbares, israéliens ou palestiniens, mais aussi qu'elle reconnaisse les victimes d'un ostracisme outrancier.

Walter SCHLECHTEN

(Suite)

 

 http://www.lematin.ch/actu/monde/armee-israelienne-nouvel...

 

23:54 Publié dans Culture, Histoire, Monde, Politique, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

16/08/2010

On s’emm…. à Genève le dimanche !

De retour de vacances, Toronto, Niagara, Owen Sound, Kilarney, Ottawa et Kingston, en passant par de petites villes, j’ai pris connaissance de l’article de l’Illustré daté du 4 août, dans lequel Jean-Pierre JOBIN affirme ; « on s’emm… à Genève le dimanche ».

 

Ma première réaction a été celle de dire qu’il a entièrement raison. Mais ipso facto je me suis rendu compte que cette petit phrase venait de la bouche du président de Genève Tourisme, avec sa marque déposée « Genève, un monde en soi », vous savez.

 

Impuissance avouée ou cruelle désillusion d’un constat d’échec ? Je ne sais pas ce qui pousse Monsieur JOBIN à flinguer avec lucidité sa ville, son canton, sa région. Un appel sournois aux politiques pour que les choses changes, peut-être !

 

Mais les choses peuvent-elles changer à Genève ?

 

Nous nous trouvons dans une spirale infernale, celle du changement, des grands travaux, d'une nouvelle mobilité, d’une relance économique souhaitée et favorisée par l’Etat, mais pour le bien de qui, de vous, de nous, de notre ville-canton ?

 

Genève a eu des atouts dans sa manche durant longtemps, mais depuis les autres villes européennes ont posé leurs jeux, avec des cartes gagnantes cette fois.

 

Genève c’était :

-         La sécurité

-         Un cadre de vie

-         La qualité des prestations

-         Les avantages d’une grande ville dans une petite cité

-         Le centre de l’Europe

-         Une image de la Suisse

-         Un symbole de la paix

 

Une image, mais quelle image ?

 

Un aéroport international, une compagnie d’aviation nationale, la vieille ville, sa cathédrale, cité historique du protestantisme, le mur des réformateurs, ses grands hommes, l’ONU, la Croix-Rouge, sa culture, ses musées, ses grandes banques, sa rade, son jet d’eau, son horloge fleurie, ses parcs magnifiques, ces fêtes grandioses hautes en couleurs, ses hôtels de grande classe, sa propreté, sa sécurité urbaine.

 

Que reste-t-il aujourd’hui de tout ça ?

 

-         Un aéroport qui manque de place, de terrain pour construire une deuxième piste dont les genevois ne veulent probablement pas

-         Une compagnie nationale qui a été déchue, tout comme l’image de notre pays, remplacée par des Low Cost qui font la joie des petits voyageurs, mais qui rament aussi économiquement.

-         Une vieille ville qui est mal dans ses murs

-         Une cathédrale qui ne brille plus de mille feux

-         Une histoire du protestantisme que le 500èmeanniversaire de Calvin n’a pas ressuscité

-         Un mur des réformateurs qui ne comprendraient plus nos réformes

-         Plus ou prou de grands hommes issus du Canton, si ce n’est quelques grandes familles de banquiers, quand ils n’ont pas quitté le territoire

-         Des organisations internationales en proie à de grandes difficultés financières et attirées par d’autres grandes villes

-         Une culture qui oublie son passé au profit déguisé de la région mais qui demeure en retard sur nos voisins

-         Des musées qui cherchent un toit et des fonds, sans susciter l’envie

-         Des grandes banques qui subissent la crise et les foudres dirigées contre notre pays

-         Une rade en attente d’une grande traversée, voire d’une plage, mais qui se meurt actuellement dans la suffisance des cartes postales

-         Un jet d’eau souvent imité, souvent égalé

-         Une horloge fleurie souvent critiquée, souvent reproduite, souvent dépassée

-         Des parcs entretenus, mais peu développés et souvent abandonnés à une petite délinquance

-         Des fêtes qui ont perdu leur éclat flamboyant au profit de l’argent, du gain, d’un certain tourisme

-         Des hôtels qui se sont réveillés tardivement, qui depuis ont pourtant fait de grands travaux pour redevenir les fleurons d’une région, mais le mal d’une réputation et la cherté sont passés par là

-         Une propreté et une sécurité qui étaient la carte de visite de notre ville, de notre pays, mais qui ont été abandonnées sans lutter, même si une prise de conscience récente est intervenue

 

Sombre tableau, triste tableau qui me désole aussi. Je laisse mes heureux détracteur corriger le tir par leur commentaires et l’énumération des bons points de notre cité, ils sont si rare vu de l’intérieur.

 

Certes, tout va mal et partout. Mais ce que je peux vous dire, c’est qu’une ville, pour vivre, pour survivre, pour plaire et séduire, doit briller. Genève ne brille plus, elle est terne, comme sa population, comme sa politique, comme ses rues, comme sa rade, comme ses grands projets sans ossature financière suffisante.

 

Si j’étais à la place de Monsieur JOBIN, je ne m’emm…….. pas le dimanche, car je chercherais encore et encore pour que Genève devienne :

 

Une ville lumière (Lyon)

Une ville d’eau (Versaille)

Une ville de recherche (Zurich)

Une ville d’histoire (Florence)

Une ville de paix (Stockolm)

Une ville de joie (Québec)

Une ville de mémoire (Ottawa)

Une ville propre (Lugano)

Une ville sécurisante (New-York)

Une ville chaleureuse (Perth)

 

Mais pour l’instant, j’ai la malheureuse impression de vivre à « Genève, un monde en soie ».

14/08/2010

Un blog peut-il vivre tout seul ? La réponse est non !

Le "Petit jeu" est fini.

Avant de partir en vacances, pour un magnifique voyage au Canada avec ma douce, où l'Ontario a été une véritable découverte, j'ai posté un "petit jeu de l'été" sur mon blog, avec des dates de programmation pour parution, afin d'alimenter quotidiennement mon blog avec divers sujets sur le thème "Petit jeu, xxxx c'est ?"

Au-delà des thèmes choisis, je constate ceci :

La police, sur mon blog, est un sujet qui attise toujours les commentaires. Par contre, il est dommage que des sujets comme le sida, la politique, l'alcool, l'enseignement, la drogue, les médias, le sexe ne développe pas quelques réactions, même sous cette forme infantile du débat.

Par contre, ce qui est certain, c'est qu'un blog ne peut pas vivre ainsi. L'écriture doit être quotidienne, d'actualité, et son modérateur se doit d'être présent et vigilant. L'intérêt n'est donc pas créé par le sujet, mais bien par le contenu, mais pour ça il faut avoir le temps de coucher les mots et les idées, d'ouvrir et d'entretenir le débat, d'y participer et de l'animer.

Ce n'est pas en étant absent 16 jours qu'il m'était possible de le faire. Un "petit jeu de l'été" qui s'arrête donc ce jour, en espérant vous retrouver lundi matin, avec un mot du jour qui lui saura vous intéresser. L'actualité est là, moi aussi.

Je vais donc fermer les rubriques précitées de ce petit test, en n'oubliant pas de remercier les 1672 visites reçues sur ce jeu et les auteurs des 59 commentaires déposés.

Minet.

18:53 Publié dans Culture, Humour, Médias, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Petit jeu, la religion c'est ... !

Un peu marre de lire tout et n'importe quoi, alors le jeu est très simple, vous avez jusqu'à 1800 en ce samedi 14 août pour répondre et compléter cette phrase afin de donner votre opinion sur la religion :

La religion c'est ... !

07:37 Publié dans Culture, Humour, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

13/08/2010

Petit jeu, les médias c'est ... !

Un peu marre de lire tout et n'importe quoi, alors le jeu est très simple, vous avez jusqu'à 1800 en ce vendredi 13 août pour répondre et compléter cette phrase afin de donner votre opinion sur les médias :

Les médias c'est ... !

06:20 Publié dans Culture, Humour, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

12/08/2010

Petit jeu, les Psy c'est ... !

Un peu marre de lire tout et n'importe quoi, alors le jeu est très simple, vous avez jusqu'à 1800 en ce jeudi 12 août pour répondre et compléter cette phrase afin de donner votre opinion sur les Psy :

Les Psy c'est ... !

06:55 Publié dans Culture, Humour, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

11/08/2010

Petit jeu, la drogue c'est ... !

Un peu marre de lire tout et n'importe quoi, alors le jeu est très simple, vous avez jusqu'à 1800 en ce mercredi 11 août pour répondre et compléter cette phrase afin de donner votre opinion sur la drogue :

La drogue c'est ... !

06:34 Publié dans Culture, Humour, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

10/08/2010

Petit jeu, la liberté c'est ... !

Un peu marre de lire tout et n'importe quoi, alors le jeu est très simple, vous avez jusqu'à 1800 en ce mardi 10 août pour répondre et compléter cette phrase afin de donner votre opinion sur la liberté :

La liberté c'est ... !

06:32 Publié dans Culture, Humour, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

09/08/2010

Petit jeu, le Sida c'est ... !

Un peu marre de lire tout et n'importe quoi, alors le jeu est très simple, vous avez jusqu'à 1800 en ce lundi 9 août pour répondre et compléter cette phrase afin de donner votre opinion sur le Sida :

Le Sida c'est ... !

06:31 Publié dans Culture, Humour, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

08/08/2010

Petit jeu, le bonneteau c'est ... !

Un peu marre de lire tout et n'importe quoi, alors le jeu est très simple, vous avez jusqu'à 1800 en ce dimanche 8 août pour répondre et compléter cette phrase afin de donner votre opinion sur l'enseignement :

Le bonneteau c'est ... !

09:29 Publié dans Culture, Humour, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

07/08/2010

Petit jeu, le soleil c'est ... !

Un peu marre de lire tout et n'importe quoi, alors le jeu est très simple, vous avez jusqu'à 1800 en ce samedi 7 août pour répondre et compléter cette phrase afin de donner votre opinion sur le soleil :

Le soleil c'est ... !

09:27 Publié dans Culture, Humour, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06/08/2010

Petit jeu, l'enseignement c'est ... !

Un peu marre de lire tout et n'importe quoi, alors le jeu est très simple, vous avez jusqu'à 1800 en ce vendredi 6 août pour répondre et compléter cette phrase afin de donner votre opinion sur l'enseignement :

L'enseignement c'est ... !

 

06:39 Publié dans Culture, Humour, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/08/2010

Petit jeu, les vacances c'est ... !

Un peu marre de lire tout et n'importe quoi, alors le jeu est très simple, vous avez jusqu'à 1800 en ce jeudi 5 août pour répondre et compléter cette phrase afin de donner votre opinion sur les vacances :

Les vacances c'est ... !

06:38 Publié dans Culture, Humour, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook