03/11/2010

Election du Conseil d'Etat, bientôt un an, à l'heure des premiers bilans qui osera ouvrir la critique ?

Il y a bientôt un an était élu le Conseil d'Etat actuellement en place. Au soir du 15 novembre 2009, les sept ministres étaient en effet désignés, restait à connaître leur dicastère, tout en gardant à l'esprit que la droite venait d'obtenir la double majorité, celle du Parlement étant acquise. Pas de grosse surprise pourtant lors de la mise en place de ce nouveau pouvoir exécutif, l'arrivée de deux femmes ayant visiblement occulté les débats. Le 7 décembre, le discours de Saint-Pierre venait déposer les fondation de la législature. On se souvient aussi que le Président du Grand Conseil en avait profité pour réaffirmer les rôles de chacun autour des trois pouvoirs, législatif, exécutif, judiciaire.

C'est le 7 juin 2010 que fut proclamé le véritable programme de législature 2010/2013, par un Conseil d'Etat qui a voulu se donner un cap.

http://www.ge.ch/conseil_etat/2009-2013/communiques/doc/2...

Peu de critiques auront fusé durant cette première année qui s'achève, le quatrième pouvoir ayant été bien timide. Une presse qui ne s'est pas attelée au fameux bilan des 100 jours, des médias plus souvent tournés sur l'actualité internationale ou les faits divers pompeux.

La fin de cette première année de législature sera-t-elle l'occasion de déposer ces premiers bilans, d'oser une critique, d'objectiver pour espérer un avenir meilleurs et de stigmatiser pour éviter les erreurs du passé ?

Je n'en suis pas certain, car si la presse écrite ne le fait pas, je ne vois pas qui osera ?

post.jpg

 

06:33 Publié dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.