17/02/2011

Actions, réactions !

Ainsi donc, nos pandores ne portent plus l'uniforme depuis ce jour. Les Bleus ont le Blues, voire plein la barbe.

Il faut dire que depuis trois ans ils n'étaient plus vraiement écoutés par nos autorités.

Pour certains, on leur fait encore payer la fameuse manifestation du "cercueil" en 2003, pour d'autres nos gendarmes sont de perpetuels raleurs.

Il se pourrait aussi que nos argoulets en aient juste assez d'être les dindons de la farce.

On casse du gendarme.

On mange du gendarme.

On brise du gendarme.

On critique du gendarme.

On focalise sur le gendarme.

On stéréotype le gendamre.

On fonctionnarise le gendarme.

On oublie pourtant que le gendarme est bien souvent le premier intervenant pour plus de 84'300 réquisitions.

On oublie pourtant que le gendarme a effectué plus de 29'500 heures pour Figaro

On oublie pourtant que le gendarme c'est plus de 82'800 heures supplémentaires, sans majoration cumulée.

On oublie pourtant que le gendarme c'est deux postes de police ouverts 24/24

On oublie pourtant que le gendarme c'est aussi, prévenir, secourir, aider, sécuriser.

On oublie pourtant que le gendarme c'est aussi le conseil, l'épaule, le soutien, l'îlotier.

On oublie pourtant que le gendarme c'est aussi  60'700 amendes d'ordre.

On oublie pourtant que le gendarme c'est aussi plus de 22'800 contraventions.

On oublie pourtant que le gendarme c'est aussi 735 usages de la contrainte.

On oublie pourtant que le gendarme c'est aussi 115 accident en service, dont 57 suite à agression/bagarre.

On oublie pourtant que c'est un serment, 24/24 au service des autres.

Ce qui est certain, c'est que eux ne l'oublient pas, et là ils le font savoir !

Walter Schlechten, habitant de La Croix-de-Rozon.

 

 

13:51 Publié dans Associations, Culture, Genève, Histoire, Images, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

Commentaires

Petit rappel du texte de la loi cantonale sur la police :

Art. 7

1 La gendarmerie et la police de la sécurité internationale sont organisées militairement : LES FONCTIONNAIRES QUI EN FONT PARTIES GARDENT L'UNIFORME et sont soumis à la discipline militaire

Art. 16

1 L'UNIFORME SERT DE LEGITIMATION; sur demande, les fonctionnaires indiquent leur numéro de matricule, sauf si des circonstances exceptionnelles les en empêchent.

Remarques :

- Les gendarmes sont des tricheurs.

- Celui qui prétend être un gendarme et ne porte pas d'uniforme est un faux gendarme et le citoyen doit réagir en conséquence.

Écrit par : CEDH | 17/02/2011

On veut plus d'argent.

On veut moins travailler.

On veut faire l'amour, pas la guerre.

On veut.

MS

Écrit par : schafter | 17/02/2011

On oublie que le gendarme est un fonctionnaire dont le salaire médian était il y a quelques années de 10'000 francs par mois et les charges salariales qu'il engendrent de plus de 15'000 francs par mois. Depuis les conditions salariales se sont améliorées.

On oublie qu'un gendarme c'est un brave type qui a un CFC en n'importe quoi et qui après une brève école de police double son salaire.

On oublie que si un gendarme doit avoir un casier vierge lors de son engagement ce n'est pas le cas après. Il peut rester en service en cas de condamnation pour délit, voire crime (avec sursis). Tout au plus ne peut-il pas temporairement prétendre à une promotion. Combien de gendarme condamnés pour avoir commis des infractions pénales intentionnelles sont-ils en service. Pour ma part, j'en connais trois.

On oublie que le gendarme n'a pas spécialement le droit à être écouté par les autorités. Le peuple procède à l'élection du Grand Conseil, qui fait les lois. Le peuple élit le Conseil d'Etat, qui fait les règlements et désigne un Conseiller d'Etat en charge de la police. Le conseiller d'Etat émet ou fait émettre ordres et directives.

C'est là la démocratie et sa courroie de transmission : l'état de droit.

De deux choses l'une, si les lois et règlements sont violés alors il faut saisir les tribunaux et si les lois et règlements sont inadéquats il faut faire usage des droits politiques : initiative et referendum.

Et si le peuple ne vous suit pas, comme avec les ambulances, il ne vous reste plus qu'à vous soumettre ou à vous démettre.

Écrit par : CEDH | 17/02/2011

Hier soir vous avez écrit :

"Là où je vois que vous ne maîtrisez pas le NCPP c'est qu'il n'y a plus qu'un seul MP, pénal et civil, les deux ne sont donc pas incompatibles".

Comme personne ne comprend rien à ce que vous avez écrit et que nous sommes tous des idiots dès lors que nous ne sommes pas gendarmes, pourriez-vous éclairer nos lanternes d'incultes, notamment ma lanterne d'inculte et celles des magistrats du pouvoirs judiciaires incultes que j'ai interpellé ? Merci à vous qui maîtrisez tout !

Écrit par : CEDH | 17/02/2011

m^me les francais n'ont pas osés faire grève pour manque de communication. Il est vai qu'un gendarme genevois estime être plus mal payé qu'un gardier de chameaux.
Cela étant je trouve le comportement des gendarmes particulièrement détestable.
Qu'elle est la signification d'être en civil. pour ma part je ne répondrai à aucune intervention de la part d'un "gendarme en civil" (cf loi sur la police : l'uniforme sert de légitimation) et il n'est nullement fait état d'un brassard ou d'un gilet jaune

Écrit par : Norbert Pralong | 17/02/2011

@ Norbert
Les gendarmes français n'ont pas le droit de grève car ce sont des militaires. A Genève, même s'il s'appelle "gendarmerie" (et que ces membres s'accrochent à cet anachronisme), ce corps est composé de policiers (des fonctionnaires de police, même s'ils n'aiment pas qu'on les appelle fonctionnaires)

Écrit par : Clyde | 17/02/2011

@ CEDH
"- Celui qui prétend être un gendarme et ne porte pas d'uniforme est un faux gendarme et le citoyen doit réagir en conséquence."

Je ne suis pas d'accord avec cette allégation, le brillant juriste que vous êtes ne peux ignorer que la loi cantonale sur la police que vous citez, comporte également cet article :

Art. 30A Heures supplémentaires

1 Les fonctionnaires de police interviennent, au besoin, en conformité des instructions reçues, même s’ils ne sont pas de service.

Si les gendarmes en service doivent porter l'uniforme, ils sont avant tout des fonctionnaires de police et en tant que tels, l'alinéa deux de l'article 16 que vous avez (intentionnellement ?) omis s'applique :

2 Les fonctionnaires en civil se légitiment et s’identifient au moyen de leur carte de police lors de leurs interventions officielles, sauf si des circonstances exceptionnelles les en empêchent.

Il n'est pas impossible qu'un gendarme, en congé, interviennent "en conformité des instructions reçues" et il est fort probable qu'il ne portera pas son uniforme.

@ Norbert

La carte de police sert également de légitimation.

Écrit par : Clyde | 17/02/2011

En période pré-électorale les poulets réclament du blé!

Écrit par : Riro | 17/02/2011

@CEDH
Vous êtes lassant. Allez exercer votre métier de juriste néophyte pour d'autres causes et arrêtez de dénigrer les gendarmes.

Écrit par : Cramia | 17/02/2011

Les commentaires sont fermés.