06/05/2011

"Le Mensonge" (4 et fin)

 «Le plus long a été de faire disparaître les corps et les traces de sang, les deux jours du week-end prévus pour cette besogne n'auront pas suffi.

 

Une lettre aux différents collèges des enfants pour annoncer ma mutation urgente et le départ de ma famille dans un autre pays avait été envoyée durant mes actes préparatoires et prémédités. Cette excuse m'a laissé du temps pour finir au mieux ma tâche criminelle et le panneau « A vendre » disposé sur le portail dès le dimanche soir laissait comprendre que la maison était dorénavant vide, sans vie.  

 

Un passage à Genève, pour quitter la France et surtout retirer l'argent accumulé et déposé dans une banque privée, ainsi que le faux passeport acheté à Marseille il y a sept mois, qui était destiné à une nouvelle arnaque qui ne s'est pas faite, facilite ma fuite et ce voyage. Un vol Last-minute pour un séjour balnéaire lors des fêtes de Pâques, rien d'étonnant même pour un voyageur solitaire.

 

Alors que l'hôtesse de l'air me demande si tout va bien, je termine ce récit.  

 

Une solitude assimilée à une délivrance, même si j'ai l'impression de me noyer un peu dans ma fuite. Je range mon matériel d'écriture, nous allons atterrir en Egypte. »

 

* * *

 

 

« La police égyptienne informe qu'un accident de plongée s'est produit en Mer Rouge. Un plongeur français s'est noyé au large de Sharm El Sheikh lors d'une plongée non accompagnée.

 

Le corps n'a pas été retrouvé mais l'inconnu identifié au moyen de son passeport retrouvé sur le bateau à la dérive. Les recherches se poursuivent afin de localiser le corps mais les chances d'y parvenir sont faibles. »

 

Minet.

10:56 Publié dans Fiction | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Enfin la fin... no comment... hier encore je disais pour vue que ça s'arrête un jour...

Écrit par : davide | 06/05/2011

Mélange de fiction et de vrais faits divers tragiques qui font froids dans le dos.
Très bien écrit. Bravo Minet

Écrit par : Loredana | 07/05/2011

Les commentaires sont fermés.