10/10/2011

Election du Conseil national, quelle mouche a donc piqué la chancelière de la Confédération, Corina Casanova ?

Ayant reçu ce jour mon matériel de vote, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un document annexe intitulé « Un menu épicé pour l'automne - Eléments clés en vue de l'élection du Conseil national le 23 octobre 2011 ».

 

On retrouve dans ce fascicule, tenu sous forme de recettes, les menus des partis déjà représentés au Parlement. Seulement voilà, pour cette élection du Conseil national, on ne retrouve pas seulement dans nos choix que les partis actuellement en place parmi les candidats potentiels. De nombreuses listes, et donc candidats, ne figurent pas dans ce livre de recettes visiblement réservé aux « chef » déjà étoilés du Parlement.

 

Inégalité de traitement indéniable qui laisse croire que le gâteau final ne devrait être partagé que par les partis déjà en place.

 

Inégalité de traitement à travers une plate-forme d'écriture qui n'est pas offerte à tous les partis engagés pour cette élection.

 

Inégalité de traitement avec une présentation pompeuse d'autoportraits, sous la banière de la Chancellerie fédérale, même si les textes relèvent de la seule responsabilité du parti présenté.

 

Pas certain que la chancelière de la Confédération ait eu bon goût d'oublier des ingrédients essentiels en politique, comme notamment le libre arbitre et l'égalité de traitement, ceci à travers la propagande "élitiste" remise avec le matériel de vote officiel.

 

Un menu qui ne me régale pas, et à voir la carte haute en couleurs et en photos, je n'ose même pas en imaginer l'addition pour un menu où l'électeur n'est pas roi.

 

Walter Schlechten, habitant La Croix-de-Rozon.

 

 

22:11 Publié dans Culture, Histoire, Images, Médias, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Selon la légende, les Vaudois seraient lents! Mais les Genevois le sont de fait!... Ou alors ils ont reçu leur matériel de vote après les délais légaux. (3 semaines)

Un rupestre s'est déjà gaussé du fait relaté ci-dessus il y a plusieurs jours déjà. Il l'a fait sans pour autant mentionné l'absence des partis non gouvernementaux.
Que l'establishment de gauche ou de droite se partage le gâteau sans vergogne est un fait avéré, une des nombreuse distortion de la soit-disant démocratie.

Lire: http://peresiffleur.blog.24heures.ch/archive/2011/10/06/f4e7870de8c063c499ff601c9fd53868.html

Écrit par : Baptiste Kapp | 10/10/2011

Effectivement, je n'ai reçu mon matériel de vote qu'hier.
J'ai apprécié la touche colorée et originale du menu mais il ne faut pas que ce décor nous fasse gober que les "petits" partis n'ont pas à être présentés ou à se présenter puisqu'effectivement il s'agit de leurs propres définitions.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 11/10/2011

@M. Rapp

Le délai légal pour la remise des bulletins aux électeurs est de 10 jours. Il est respecté.

http://www.admin.ch/ch/f/rs/161_1/a33.html

Écrit par : André Baldini | 11/10/2011

@Minet, mine de rien, vous n'avez que 4 ans de retard !

Lors des élections de 2007, la Chancellerie avait distribué une brochure analogue, La Suisse vote en couleur, présentant tous les partis ayant au moins un siège dans le parlement sortant :

http://www.bk.admin.ch/themen/pore/nrw/index.html?lang=fr&download=M3wBPgDB_8ull6Du36WenojQ1NTTjaXZnqWfVp7Yhmfhnapmmc7Zi6rZnqCkkIR8hH,DbKbXrZ6lhuDZz8mMps2gpKfo


Avez-vous une idée du nombre de listes déposées dans l'ensemble du pays ?


PS :

En sus d'un bulletin en faveur du fameux Christophe LUSCHER, j'ai reçu 2 ENVELOPPES DE VOTE bleues.

J'ai heureusement compris qu'il ne fallait surtout pas les renvoyer les 2 :

Un bulletin pour le Conseil national et un bulletin pour le Conseil des Etats
sont à mettre dans une enveloppe unique !

Écrit par : Lyonnais du 69 | 12/10/2011

Les commentaires sont fermés.