10/02/2012

"Maman, lettre d'adieu"

 

Maman.

 

Perdus au milieu des larmes, nous sommes heureux.

 

Heureux de te savoir libérée d'une maladie cruelle, que tu as combattue avec courage.

Heureux de te savoir délivrée de souffrances, que tu as supportées avec courage.

Heureux de te savoir en paix face à tes peurs, que tu viens de dompter avec courage.

 

Perdus au milieu des larmes, nous sommes heureux.

 

Heureux de t'avoir accompagnée, avec amour, jusqu'au bout du chemin.

Heureux d'avoir partagé des mots d'amour, tout le long de ce chemin.

Heureux d'avoir reçu ton amour, du début, à la fin de ce chemin.

 

Perdus au milieu des larmes, nous sommes heureux.

 

Heureux d'avoir eu la chance de nous dire je t'aime.

Heureux d'avoir eu le bonheur d'écrire je t'aime.

Heureux d'avoir pu t'accompagner car on t'aime.

 

Perdus au milieu des larmes, nous sommes heureux.

 

Heureux de tenir nos promesses, déposées par amour.

Heureux de prendre soins des tiens, avec amour.

Heureux de te garder en nos cœurs, preuve d'amour.

 

Perdus au milieu des larmes, nous sommes heureux.

 

Heureux car tu as quitté ceux que tu aimes, pour retrouver ceux que tu avais illuminés.

Heureux car tu t'es envolée vers les cieux, pour devenir une étoile illuminée.

Heureux car tu veilles sur nous, telle une flamme qui nous montre ce chemin illuminé.

 

Perdus au milieu des larmes, nous sommes heureux.

 

Heureux car ta beauté, ton charme, tes rires, tes sourires, tes manies, tes faiblesses, ta force et ton courage nous accompagnent sur le chemin qui se présente à nous, car l'amour lui, est éternel.

 

"Tu nous as donné la vie, tu nous as offert la tienne, on t'aime Maman"

 

Walter Schlechten, habitant de La Croix-de-Rozon.

 

(Lettre lue ce matin, lors de la cérémonie d'adieu)

11:00 Publié dans Lettres, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Vous m’avez fait pleurer. Quelle solitude profonde nous envahit quand un de nos parents s’en va. Je n’ose pas imaginer la douleur que vous aviez supportée en voyant ainsi votre maman.
Que Dieu veille sur elle et apaise votre peine. Mes plus sincères condoléances.

Écrit par : Alberto Ferreiro | 10/02/2012

Une maman est irremplaçable et sera à jamais avec vous à chaque instant.
Mes pensées émues.
Marie

Écrit par : MGD | 10/02/2012

Très bel hommage !

Avec toute ma sympathie.

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 11/02/2012

Les commentaires sont fermés.