10/07/2012

Criminalité de bistrot ou "Germaine, remets trois de Gamay mon p'tit coeur" !

 

(G) - Debleu debleu Norbert, t'as vu l'histoire d'hier.

 

(N) - Ben non mon Gérard ... Où ça ?

 

(G) - A la Jonction, les flics ont allumé une crapule, un tout vilain.

 

(N) - Ah bon ... Comment ça ? - Germaine, remets trois de rouge mon p'tit coeur.

 

(G) - Ben c'est un p'tit gars qui a braqué une pharmacie avec un flingue avant de s'en prendre à une mère de famille et son ptio pour prendre la fuite en lui piquant sa bagnole.

 

(N) - Hein .... Tu plaisantes Gégé ?

 

(G) - Ben non, même que le voyou a fait une embardée avec la chiotte de la blonde, il a tout ramassé, scooter, moto, même une Harley, tu te rends compte.

 

(N) - Incroyable ... Et les flics ils étaient là ?

 

(G) - Ben ouai, un costaud qui a vu la scène est intervenu ... Et pan, pour protéger la veuve et l'orphelin, enfin pas encore.

 

(N) - Il l'on choppé alors ?

 

(G) - Le salopard, ben oui, il ne pouvait pas aller bien loin avec du plomb dans l'aile.

 

(N) - Pour une fois que les poulets sont là au bon moment, comme quoi. Et c'est quoi pour un guignol à une tune ?

 

(G) - Tu ne devineras jamais mon Norbert !

 

(N) - Un français, un p'tit lyonnais comme l'autre fois, suis certain ?

 

(G) - Ben non tu vois.

 

(N) - Un arabe, un sans papier, un de plus ?

 

(G) - Ben non, à l'eau.

 

(N) - Ben, un noir alors, un vendeur de drogue de Plainpalais ?

 

(G) - Et ben non mon grand.

 

(N) - Ce n'est quand même pas un Rom, pas là ?

 

(G) - Non mon Norbert, tu veux une pioche ?

 

(N) - Non non mon Gégé ... Euh ... un ... un albanais, un qui voulait rentrer chez lui ?

 

(G) - Et non, encore raté ... tu devines pas alors ?

 

(N) - Ben non mon Gégé, raconte alors.

 

(G) - Tu vas jamais me croire Norbert ... Un chti Suisse, un gamin bien de chez nous, c'est même marqué dans la Julie ... Tu vois, même eux ils commencent à faire des conneries, incroyable, non ?

 

(N) - Incroyable, ouai, pauvre gosse ... Germaine, remets trois de Gamay mon p'tit cœur.

 

"Ceci n'est qu'une fiction, et tout fait ressemblant dans un bistrot genevois ne serait que pure coïncidence"

 

Walter Schlechten, habitant de La Croix-de-Rozon.

 

Commentaires

Qu'est-ce qu'on l'a échappé belle!

Pour une fois que ça serait enfin un "Regamey" ou un "Dutoit" ou un "Cavin" ou un "Bovet" ou un "Henchoz" ou un "Mercier" ou un "Blocher"...

Et puis l'otage: ...de la porte arrière du véhicule immobilisé est sortie «avec une incroyable dignité une femme noire, enveloppée dans un long voile multicolore»...

Cerise sur le gâteau pour ce fait divers enrichissant la collection des arguments à charge de Carlos Sommaruga envers les nationalistes: «On a quand même perdu trois cerisiers à fleurs»...

Hé les "lyonnais", eux, respectent au moins la nature!

Écrit par : petard | 11/07/2012

un p'tit suisse bien de chez nous, elle est bien bonne celle là ....

voilà le minet qui fait de la désinformation..... un vrai PDC ce minet !

Écrit par : justice | 11/07/2012

Justice,

C'est marqué dans les journaux "Suisse d'origine", donc vous et moi, comme tout bon citoyen genevois que vous êtes, savez que si c'est écrit dans la Julie, c'est que c'est la vérité, celle du quatrième pouvoir !

Donc, aucune désinformation de Minet, et le PDC n'y a aucun lien.

W.S.

Écrit par : Walter Schlechten | 11/07/2012

Les commentaires sont fermés.