11/08/2012

Exclusion sociétale des Roms, un problème européen ou un problème comportemental d'une communauté marginalisée ?

Un des problèmes rencontrés par les Roms est la non reconnaissance de leurs droits, ils demeurent aux yeux du plus grand nombre comme des citoyens européens de seconde zone.

 

Si l'opinion publique se forge une idée sur la base de préjugés, il n'en demeure pas moins que les faits rejoignent nos réalités.

 

Le niveau élevé de pauvreté ainsi que le manque de socialisation de la population Rom font que le degré de délinquance y est important, voire très visible. Mendicité, vol, prostitution, cambriolage, recel. Ajoutez à ceci une stigmatisation politique et médiatique, il n'en faut pas plus pour que ces gens soient rejetés.

 

Certes, nous nous devons d'être ouverts, d'accueillir l'autre, l'étranger, d'offrir les même chances à un Rom qu'à un Espagnol ou un Italien. Certes, nous nous devons de respecter les conventions européennes et la libre circulation des personnes. Certes, la discrimination demeure intolérable, mais à bien y regarder on peut aussi se demander ce que fait la communauté Rom pour s'adapter à notre société.

 

Hygiène corporelle déplorable, comportement antisocial, agressivité verbale, non respect des biens et des personnes, ces gens mènent une vie communautaire différente de la nôtre, ils restent en marge des normes et de nos règles sociétales, ils les repoussent parfois.

 

Difficile alors de demander à la communauté européenne de prendre à bras le corps ce problème humanitaire, car il en est un. Difficile alors d'estimer légitime que les droits acquis se doivent d'être respectés sachant qu'aucune intégration n'est actuellement envisageable pour la plus grande partie des Roms, fuyant eux-mêmes une socialisation qu'ils n'envisagent pas, leurs normes et leurs repères n'étant pas en adéquation avec les nôtres.

 

La problématique rencontrée par la communauté Rom est donc avant tout une question de comportement, en lien avec un mode vie inadéquat en nos cités, en nos rues, en nos campagnes.

 

Peuple persécuté à travers les temps, soumis à l'esclavage, massacré, déporté, stérilisé, humilié, mais aujourd'hui si les Roms veulent entrer en société, il leur faudra d'abord s'adapter à nos repères, à nos normes, à nos valeurs. Toutes les tentatives de sédentarisation ont été un échec, même si toutes les conditions cadres n'y ont jamais été apportées à travers des choix politiques douteux.

 

Ces nomades ont probablement des richesses à nous apporter, à travers leur musique ou la valeur accordée à la famille, mais pour l'instant ils ne récoltent que discrimination et rejet, des outils sociétaux qui surgissent comme pour mieux nous protéger, d'une misère que l'on devine, de comportements inadéquats que l'on subit.

 

Walter Schlechten, habitant La Croix-de-Rozon.

 

 

 

 

sept_millions_de_roms-81852.jpg

 

 

10:24 Publié dans Culture, Histoire, Images, Médias, Monde, Politique, Spiritualités, Voyages | Lien permanent | Commentaires (25) | |  Facebook

Commentaires

C'est très loin d'être résolu ,leur progromm en Tchecoslovaquie ferme ,trop d'insalubrité,ils sont menacés d'expulsion ,un responsable d'un organismen dont je n'ai pas retenu le nom se bat en leur faveur.Si la Roumanie et les autres pays de l'Est sont incapables de gérer ce qui leur revient de droit qui le pourra?
Et l'extrême droite qui revient en force en Hongrie et l'antisémitisme augmentant en Tchecoslovaquie trouver des solutions semble bien difficile
L'UE fait de plus en plus penser à ces couples se disputant qui pour ne pas prendre leurs responsabilités préférent rejeter l'anathème sur l'autre.On sait que si faute il y a c'est 50/50 pour chacun des deux,alors l'UE attend peut-être la solution d'un pays médiateur en l'occurence notre pays.Hollande lui ne respectant pas ses fausses belles promesses avant son élection,le serpent des migrants a encore de beaux jours devant lui

Écrit par : lovsmeralda | 11/08/2012

Pouvez-vous documenter votre sujet avec,

- par ex ce que fait le parlement européen: financement de programmes, depuis quand, combien de mios d'Euros, programmes de réhabilitation des Roms en Roumanie, de formation, d'encadrement (incl. judiciaire) etc, et avec le gouvernement roumain

- leurs "droits", que vous évoquez: quels sont-ils, en ce qui concerne leur nomadisme?

Écrit par : Pierre à feu | 11/08/2012

Pour ma part, ai vu (y ai travaillé) que GE, la Suisse fait/paye/dépense sans compter (ou presque) pour les roms

ex. via l'aide sociale à l'enfance: prise en charge de mamans avec enfant, soins médicaux (bonjour les factures des HUG pour de simples contrôles!), aide sociale (fringues etc), organisation du retour au pays si désiré, financée & faite en conjonction avec des assoces (financées par l'UE) qui les accueillent, les recueillent sur place et les accompagnent pour la suite, en Roumanie.

Le seul problème dans ces aides & soutiens organisés, c'est le non-vouloir (à part profiter qq temps de ces périodes de confort), le gâchis qu'en font les roms eux-mêmes:

- personne ne vient aux rdv avec les assistants sociaux, abandon sans autre des enfants(ex. vécu: dans une cabane de jardin!) sachant que les services sociaux étaient "là", abandon des programmes en cours de route en Roumanie mais retour en Suisse un peu après pour réclamer un autre pécule.

Donc: que pouvez-vous nous indiquer sur "leurs droits" de nomades?

Écrit par : Pierre à feu | 11/08/2012

sinon autre ex, en France: la CAF (caisse d'allocs familiales) prenant en charge des mamans roms au stade de femmes enceintes, avec:
- CMU (soins médicaux à 100%), logements sociaux, allocs logement, allocs prénatales, encadrements divers (soutiens, formation).

Soit en clair: mieux vaut, en Rhône-Alpes, être rom, femme enceinte,
que maman célibataire d'un enfant (pas d'alloc au 1er enfant) caissière jobbant plein temps @ 800 Euro net/mois.

Écrit par : Pierre à feu | 11/08/2012

On peut aussi supposer la Roumanie vendre peut-être du gaz ou pétrole et en échange d'accords financiers avantageux a nos pays respectifs exiger en retour soins et autres gratuités en faveur des Roms.

Écrit par : lovsmeralda | 12/08/2012

Pauvre naïf ! Vous n'avez aucune idée de ce que vous racontez !
Les tziganes sont comme cela, rien ni personne ne pourras JAMAIS y changer quoi que ce soit.
Soit vous les prenez tel quel, soit vous leur foutez la Paix !

Persécutés ?! Oui, parce que v(i)oleurs, trompeurs, menteurs !

Écrit par : Victor Winteregg | 12/08/2012

lovsmeralda - afficher votre "bon coeur" en étendard sur ces blogs est peut-être votre truc
mais pour ce qui est de votre proposition autour du gaz etc & je suppose que Victor Winteregg en sait qq chose, faudrait apporter de l'eau au moulin de votre "savoir"

l'ex. du gaz!: c'était dès le niveau des reprises d'install d'exploitation gaz en Roumanie, si pourries par la corruption, suivies par travaux de rénov subventionnés par l'UE (style puits sans fond) etc, qu'il fallut arbitrages internationaux pour (vainement) tenter d'aboutir à soluces, mais ne finalement s'occuper (les arbitrages) qu'à stopper/séparer les luttes fratricides entre potes & autre mafias installés, institutionnalisés, le tout (l'exploitation, les revenus, la distrib) restant bien sûr gangréné des mêmes têtes, des mêmes réseaux de corruptions

C'est plus que désespéré (même pas de fond suffisamment stable à atteindre pour rebondir): c'est tout bêtement gangréné à mort - la population n'arrivant même pas à se bouger le cul pour virer son gouvernement

je comprends le ton de colère de Victor Winteregg

Écrit par : Pierre à feu | 12/08/2012

@Pierre de feu,personne n'est parfait et juste pour vous raffraichir la mémoire mais sans doute n'étiez vous pas né,en Suisse Romande dans les années 50,les catholiques encourageaient leurs enfants à rosser de coups les filettes d'obédiance sectaire proche du protestantisme.Les adultes tous bien Suisses regardaient les scènes en riant,voyez que rien ou presque n'a changé,raison qui fait dire à beaucoup si au moins Monsieur Blocher pouvait se représenter
Surtout si l'on sait maintenant qu'une racaille n'hésite pas à diffuser des vidéos truquées pour scooper davantage le monde des médias du virtuel avec tous les torts causés a de nombreuses personnes.Comme par exemple monter des scènes de pillage juste pour faire vendre davantage de caméras de surveillance,tout est bon de nos jours !

Écrit par : lovsmeralda | 12/08/2012

"@Pierre de feu,personne n'est parfait et juste pour vous raffraichir la mémoire mais sans doute n'étiez vous pas né,en Suisse Romande dans les années 50,les catholiques encourageaient leurs enfants à rosser de coups les filettes d'obédiance sectaire proche du protestantisme."

Soit, et vis versa.

Cela dit, quelle nécessité aurions nous aujourd'hui d'importer du rom, de l'algérien bref du délinquant donc de la criminalité ? Perso, je n’en vois strictement aucune.

Écrit par : Giona | 12/08/2012

@Giona vous avez raison entièrement raison et que l'Italie et la France prennent une fois leurs reponsabilités.c'est fastoche de les renvoyer en espérant qu'ils viennent se réfugier en Suisse et que notre pays réglera tous les problèmes.On est tout de même pas la vache à traire de l'UE!

Écrit par : lovsmeralda | 12/08/2012

Si vous le permettez il y a cinquante ans les gens du voyage n'étaient peut être que 1 million dans toute l'Europe?

Comme pour toute communauté l'espace s'est rétréci, augmentant les difficultés pour eux comme pour les pays ou ils s'installent provisoirement ou pas.

Ne mettons pas nos oeillères pour dire qu'ils sont gentils et honnêtes.Tout dépend des communautés.

Les régimes nazis et communistes ne leur ont pas fait de cadeaux à l'époque ou les frontières étaient plus moins bien gardées.

Walter S. vous avez presque tout dit avec cette phrase:

" La problématique rencontrée par la communauté Rom est donc avant tout une question de comportement, en lien avec un mode vie inadéquat en nos cités, en nos rues, en nos campagnes."

Presque, car n'oublions pas que nos pays, la France en particulier a une législation, mais on n'applique pas les lois ou mal.(ce n'est pas une particularité Française)

D'autre part, lorque des gens du voyage arrivent, et ce, quelque soit leur nombre, il faudrait d'une part les contrôler, d'autre part les obliger à un rappel des lois et des règles en s'adressant au responsables de chaque famille ou communauté en leur signifiant -la- responsabilité personnelle et collective en cas d'infractions.

Enfin, tous les pays d'Europe se doivent d'avoir des lieux ou ces gens du voyage, doivent pouvoir stationner un temps, lui aussi bien défini par une discussion préalable avec leurs responsables.

En effet les gens du voyage ne peuvent s'installer indéfiniment dans un endroit sinon ils tombent sous le coup de la loi pour tout sédentaire.

Chaque endroit doit être équipé avec une organisation, tel un terrain de camping avec ses règles précises. (surtout en matière d'hygiène)

Pour ce qui a rapport avec une éventuelle insertion à la mode de chez nous, c'est complètement ridicule. C'est un leurre que de -penser ou "croire" qu'on peut les installer, leur faire suivre une formation-insertion et qu'ensuite ils vont se fondre dans la foule et trouver un emploi. Très peu prennent ce chemin, j'en ai connu deux dans toute ma vie.

Un exemple, en France ces gens s'étaient installés depuis des années près des immondices afin de récupérer les métaux etc, mais les lois sur la pollution ont stoppé cette activité. Certains se sont dirigés vers les cueillettes de lichen entre autres, mais pas suffisant pour vivre....

Ceci dit, il y en a qui ont de très belles voitures et très grandes caravanes ou camping car ce sont des artistes? Je ne sais pas.

Un Rom n'a pas ce genre de richesse.

Les temps sont durs pour tout le monde, il est vrai que la Roumanie prend un mauvais chemin politique, mais l'Europe n'est pas mieux gérée, c'est un fiasco en tous domaines alors qu'il existe des moyens immenses.

En Suisse...?

Y a-t-il des tâches spécifiques ou un "campement pourrait voir le jour avec des conditions précises ? J'en doute car sans la crise économique ce n'était pas évident, avec la crise qui va aller de plus en plus vers la catastrophe, c'est quasiment impossible.

Laisser la situation se pourrir avec une délinquance qui est insupportable n'est pas une solution. C'est un problème Européen la Suisse est concernée. Il faut des dirigeants compétents là, ce n'est pas gagné!

Écrit par : Pierre NOËL | 12/08/2012

@Pierre Noel,Sur qu'avec l'ambroisie qui elle gagne du terrain et bien plus dangereuse pour la santé que les Roms,il y a crise .Qu'attendent les partis pour enfin s'occuper de ce problème qui devient inquiétant avec tous les jardins , bordures de chemin ,bordures de voies de chemin de fer etc laissés en jachère?

Écrit par : lovsmeralda | 13/08/2012

@ lovsmeralda

Comme vous le savez, tout est question de volonté, d'imagination, de créativité et d'action. Le cerveau ne sert pas qu'à réfléchir, mais également à agir.
Ce sont des domaines ou les politiciens font du "sur place" par contre ils parlent bien....de trop.

Bonne journée.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/08/2012

Parfois, je me demande si le problème c’est vraiment les Roms ou si c’est plutôt les personnes (bien trop nombreuses) qui réagissent comme Victor Winteregg. Bon il est vrai que ce monsieur nous a habitué à son manque de subtilité et à ses réactions aussi vives que bien souvent totalement débiles mais quand même, plus il y aura de l’intolérance, plus il sera difficile d’envisager une cohabitation avec une communauté aux comportements, effectivement, opposés aux normes de nos sociétés.

Sauf que le pays où les Roms sont le plus méprisés, chassés et ostracisés c’est justement le leur. Du coup, comme n’y a pas un pays pire que la Roumanie en ce qui concerne le traitement infligé aux Roms, la solution consistant à simplement vouloir le renvoyer chez eux me parait pour le moins utopiste.

Nous sommes donc face à un problème qui est tout sauf simple à régler et ce n’est, en tout cas pas, en se refilant la patate chaude entre les différents pays européens qu’on va y arriver. Personne n’en veut, soit, mais du coup on fait quoi ? On les extermine jusqu’au dernier histoire d’avoir la paix une fois pour toute ?

Cette « solution » étant, Dieu soit loué, irréaliste (sauf pour certains abrutis genre Victor peut-être), il serait grand temps de regarder le problème en face. Seule une issue négociée entre les différents pays européens avec une approche globale (aussi sévère soit-elle) me parait pouvoir être envisagée.

Parce que les insultes, le mépris et le coup de pied au cul, ça en défoule sûrement beaucoup, mais le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas très constructif…..

Écrit par : Vincent | 13/08/2012

@ Vincent l'abruti !

Ceci est un blog, adressez vous donc uniquement à l'auteur et foutez moi une paix royale !

Petite question, que connaissez vous de la Roumanie et des efforts entrepris par ce pays pour éduquer et civiliser ces barbares nomades ?

Écrit par : Victor Winteregg | 13/08/2012

@Pierre Noel,merci pour la réponse ,je ne peux qu'être d'accord avec vous cependant vous vous mettez un auto-goal non ? n'êtes vous pas vous-même politicien? rire
toute belle journée pour vous également

Écrit par : lovsmeralda | 13/08/2012

Insultes. racisme ordinaire , fascisme affirmé , que fait la police ?, déjà viré de la plate-forme TDG le sinistre de l'intérieur roumain récidive à chaque commentaire Victor W . le genre de mec à ne pas rencontrer aux Bastons à la fête de la musique là où la Police a déjà fait preuve de "compréhension" identitaire.
Pour les efforts du gouvernent roumain c'est du surréalisme.

Écrit par : briand | 13/08/2012

Un peu de retenue chers lecteurs dans vos commentaires, merci !

Écrit par : Walter Schlechten | 13/08/2012

Droit de réponse , Walter , j'y ai droit ... pourquoi ne pas publier mes deux commentaires précédents ?

Écrit par : Victor Winteregg | 13/08/2012

Sur le fond maintenant, je partage votre point de vue sur la situation des Roms.
Mais afin de ne pas en rester là, une réflexion qui me vient souvent à l'esprit , les victimes sont-elles toujours innocentes?
évidemment non , responsabilité individuelle, fait de société, reproduction de comportements sociaux "claniques" ou as-sociaux , opposition très forte à toute volonté d'intégration , scolarisation des enfants par exemple.
Le problème des Roms est qu'ils sont visibles, pour moi cette visibilité est source d'interrogation sur la complexité de l'humain.
Nombre de touristes occidentaux , reviennent fascinés d'Inde par exemple , Varanasi sa cohorte de sadhous , mendiants , mais voilà ils sont "ailleurs" et font partie d'un décor qui nous dépayse , quelle part d’humanité en eux ?
La principale qualité des Roms consiste à nous déranger .
jusqu’où accepter cet autre , qui est n'est évidemment pas moi, mais à qui que je le veuille ou non , je ressemble .
L'alternative" victorienne" est cet autre est un animal un barbare les conséquences de ce positionnement dans l'Histoire sont assez tragiques n'est-ce pas?

Écrit par : briand | 13/08/2012

un reportage très instrutif a été diffusé hier soir sur M6 montrant des gens du voyage de Croatie.Les policiers d'Alsace font preuve d'une organisation sacrément bien rôdée et travaillent de concert avec la Suisse.La poudrière des Balkans n'est pas encore éteinte on a la preuve avec ces gens qui sont extrêmement bien organisés n'étant pas des enfants de choeur comme ceux croisés il y a bien des années chez nous.Peut-être ont-ils aussi en tête cette même phrase qu'en Suède ou des femmes enfants de viols par les SS avaient dit ,on leur fera payer aux Occidentaux.
En portant notre aide lors du conflit au Kosowo celui-ci était-il vraiment nécessaire? ou mal structuré,peut-être qu'eux avant bien d'autres auraient -ils mérité tout autant notre appuis,qui sait .
A force d'aider les autres finalement on ne fait peut-être que déplacer les pions et pas forcément dans la bonne direction.Ce n'est que supputation car j'ai vraiment été éclairée hier soir,les gens du voyages du moins certains ont bien changé depuis Expo 02 qui avait fait place nette pour les raisons qu'on sait!

Écrit par : lovsmeralda | 15/08/2012

Bonsoir lovsmeralda,

Chez les gens du voyages ils y a plusieurs groupes ou ethnies.

Prenons le cas des Tziganes que je salue au passage, ils ont fait l'objet de massacres au même titre que les Juifs. Et pourtant, qu'elle culture! (musicale entre autres) Ils "croaent" à la vierge et au dieu! Des bons chrétiens et pourtant...

-Comment un pays peut-il se permettre de ne pas accueillir "sainement" ces gens là?

Comme le dirait Corto, par ce qu'ils n'ont pas de pétrole ou d'argent pour engraisser les banques et les stupides banquiers?

Les Roms ont également le droit de chier.

-Un Rom dans la nature, dans un champ pour crotter, ça ne se voit pas; mais 1000? Et comment et ou qui font leurs besoins les pauvres? Dans les arbres, dans le lac Léman, dans les rivières à truites?

-Comment un pays peut-il être en panne d'imagination pour construire des aires de passages et de séjours -négociés, avec des règles précises et comprises?

Ou sont les intellectuels, les grands penseurs, les surdoués, les doués, les gens de bonne volonté, les bons gestionnaires etc?

Imaginez un instant des autoroutes sans ères de stationnement, de repos...i-ma-gi-nez! (non pas vous lovsmeralda, les autres trouducs qui parlent bien, qui écrivent bien, mais qui n'ont que la science des nuls: -le bien paraître-)

-Il faut le constater, les bons,ils ne sont pas au pouvoir, sinon ça se saurait.

Vous me trouvez plutôt politicien?

Écrit par : Pierre NOËL | 15/08/2012

@Pierre Noel les bons vous le savez comme moi meurent toujours avant les autres,quand à vous trouver politicien dans ce domaine il existe tant et tant non pas de choses à voir/rire
merci de votre réponse prouvant qu'en bon politacticien vous savez manier l'art de la courtoisie
toute belle soirée pour vous

Écrit par : lovsmeralda | 15/08/2012

La clé de la survie d'une espèce dans la nature est sa capacité à s'adapter aux changements de son milieu.

Ceci à été, est et restera valable pour l'humanité, quels que soit les idéaux et utopies auxquels l'on puisse rêver.

D'autres ethnies ou cultures ont déjà disparu, et cela arrivera encore.
A long terme de toutes manières nous sommes tous morts.

Si depuis si longtemps et partout cette ethnie est refoulée, qu'elle refuse de se remettre en cause et de s'adapter, tôt ou tard, lentement ou abruptement, elle est condamnée à la disparition.

Ceci n'est pas du cynisme, n'a aucun rapport de près ou de loin avec le concept d'eugénisme, c'est une réflexion basée sur l'observation de ce qui s'est passé et qui très logiquement se passera encore.

Roms, la pérennité de votre culture n'est après tout qu'entre vos mains.
Adaptez-vous, faites des concessions, ou attendez-vous à disparaître, tel me semble être le choix.

Écrit par : Greg | 16/08/2012

Greg, mais non ils seront les futurs Français qui remplaceront les muzz, car la France va leur donner du boulot ! J'étais plié de rire en entendant le polichinelle du gouvernement annoncer cela..

@ lovsmeralda,

C'est pour cela que nous sommes toujours là!

Bonne continuation à tous les deux et aux autres..

Écrit par : Pierre NOËL | 16/08/2012

Les commentaires sont fermés.