13/01/2012

Appel à témoin, une sollicitation citoyenne !

Le 14 avril 2011, une fillette a été victime d'un viol à Gland. Cette agression sexuelle demeure une priorité pour la police cantonale vaudoise. Les investigations en vue d'identifier l'auteur de ce crime, commis ce printemps à l'endroit d'une mineure dans un local technique d'un immeuble locatif, se poursuivent sans relâche.

Toute information utile peut être transmise directement aux inspecteurs de la brigade des mineurs et moeurs, en passant par le poste de police le plus proche de chez vous.

Le renseignement et l'information demeurent les nerfs de la guerre dans la lutte contre la criminalité, ils sont un fil rouge primordial à l'enquête et cet appel à témoin est un outil important pour l'évolution du travail de la police.

Image: Image police cantonale vaudoise

Le portrait-robot de l'agresseur

 

Le portrait-robot de l'agresseur

Signalement : homme de 55 à 60 ans, type européen sans particularité, mesurant 170 à 180 cm, de corpulence moyenne avec "du ventre", yeux clairs; il portait une barbe, des lunettes médicales avec une monture fine et des cheveux courts, gris blancs. Il s'exprimait en français, éventuellement avec un accent, indéfinissable.

Des témoins l'on vu quitter l'endroit avec une petite voiture de marque indéterminée, de couleur turquoise (bleu, vert), immatriculée dans le canton de Genève.

Echantillons de couleur de la voiture utilisée par l'auteur de l'agression

 

 

Toutes ces informations ont été mises à disposition de la population sur le site internet de la police cantonale vaudoise.

 

Walter Schlechten, habitant de La Croix-de-Rozon.

22:31 Publié dans Associations, Genève, Médias, Police, Région, Solidarité, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

21/05/2010

Suis-je Franco-Valdo-Genevois ?

Je ne sais pas vous, mais depuis quelques semaines j'ai l'impression de perdre mon identité, que l'on tente de me déraciner, tel un vieil arbre qui ne se trouve plus au bon endroit dans un verger, qui après avoir fait trop d'ombre à ses voisins les empêchent visiblement maintenant d'envahir le territoire des autres. Pourtant, les fruits de ce vieux végétal ligneux sont encore nobles, frais, vitaminés et sucrés, mais cette abondance ne suffit plus.

Entre la mondialisation, et ses fruits et légumes qui arrivent par avions entiers, entre l'eurocompatibilité et ses marchandises et denrées qui arrivent pas camions entiers, entre cette régionalisation et ses produits cuisinés qui arrivent par cabas entiers, je ne sais bientôt plus quel goût a le produit de mon vieil arbre, pourtant si simple à cueillir car à portée de main. 

J'ai bien envie de me retrouver sur un étal avec mes compatriotes, produits du canton et reconnus de qualité. Certains l'ont bien compris, cette identité a une valeur, est une valeur, car elle a une histoire. Des hommes et des femmes ont saigné pour l'ériger, mais voilà, à force de laisser l'argent et l'appât du gain devenir roi, c'est notre âme que nous abandonnons, tout comme vous avez déjà abandonnez ce vieil arbre au centre de votre verger.

Walter SCHLECHTEN