Election complémentaire, il est temps de siffler la fin de la récréation !

Le 7 mars 2021 le peuple aura enfin l'occasion de siffler la fin de la récréation, à tout le moins de désigner un nouveau responsable d'établissement. Ce que la Constituante n'a pas osé accorder au Parlement ce sont les urnes qui le proposent, soit une destitution ordonnée et une redistribution au sein du bureau des maîtres de classes.  

Comment pourrait-il en être autrement, le lien de confiance avec le proviseur sortant est rompu et le collège est en rupture. Malgré plusieurs rentrées des classes, le programme n'est pas tenu et les contraintes se sont accumulées. Pas de rattrapage possible car la branche enseignée n'offre pas de deuxième chance, j'ai nommé La Loyauté. 

Le mensonge a été et demeure la pire des trahisons car il est engendré par la volonté de manipuler l'autre. Il n'y a pas de petit ou de grand mensonge car dans tous les cas il s'oppose à la véracité, à l'honnêteté et à la franchise.  

De plus, si le mensonge est réitéré, il n'y a plus de sincérité possible, même dans les remords pour autant qu'ils existent. La vie n'est pas une école facile, elle nous propose des obstacles et c'est à travers notre éducation, nos croyances, nos valeurs que nous les affrontons, parfois seul, parfois entouré de nos proches. 

Ces mêmes proches qui sont souvent les premières victimes du mensonge égoïste et sournois. Aucune motivation personnelle ou institutionnelle ne justifie cet acte que la morale condamne, sauf s'il en va de l'intérêt supérieur de l'Etat me direz-vous mais là encore l'histoire ne l'a pas toujours confirmé.

Le mensonge étatique est pernicieux et détruit irrémédiablement la confiance, il corrompt la capacité morale de l'homme, il instaure irrémédiablement le rejet car celui qui a été élu doit aussi pouvoir être déchu. Pour un Conseiller d'Etat, le principe de dire la vérité est un devoir, pas une option, il en va de sa dignité et de celle de nos démocraties. 

Il est temps de siffler la fin de la récréation. 

Walter SCHLECHTEN, habitant de Perly. 

 

B9723156098Z.1_20200407152612_000+GHCFRHJNO.1-0.jpg

 

 

 

Les commentaires sont fermés.