"Car sans doute, sans mensonges, il n'y aurait pas eu de procès"

"Quel gâchis ..  mais c'est lui qui porte cette responsabilité parce que sans doute, sans mensonges, il n'y aurait eu de procès." Juste conclusion hier soir à Genève à Chaud de Sébastien Desfayes, ami politique de Pierre Maudet et avocat de profession. 

Les éléments constitutifs d'un délit étaient donc bien réels, pas de cabale, pas de chasse aux sorcières, pas de vengeance politique, juste des faits.

Le jugement de culpabilité rendu hier soir par le Tribunal de police est le point final de la première partie de cette pièce en trois actes, l'affaire Maudet. Vont arriver le deuxième volet, à savoir l'élection complémentaire du 7 mars 2021, où le peuple jugera librement puis, dans quelques mois, le troisième et dernier acte avec le résultat de l'appel injecté près de la Chambre pénale par les conseils du condamné. 

Il en sera alors fini de cette histoire, ou presque. Comme l'a également  suggéré Sébastien Desfayes, Pierre Maudet aura probablement la possibilité de revenir en politique, mais pas avant cinq à dix ans. Une démission en mai 2020 lui aurait probablement permis de sortir par la grande porte et de se défendre  en toute discrétion, tel n'a pas été son choix. Même condamné, il aurait pu revenir sobrement et rapidement en politique, sans le lourd fardeau qu'il porte aujourd'hui.                       

Espérons qu'il mette à profit ces années de recul pour effectuer cette introspection nécessaire, pour changer le sens de ses valeurs, pour modifier son comportement parfois outrancier, pour revoir sa méthodologie de gouvernance et l'emprise qu'il a sur les gens, sur les choses, sur les événements. S'il n'effectue pas ce travail sur lui-même, Pierre Maudet ne demeurera qu'une bête féroce et blessée dont tout le monde aura à nouveau peur, ce qui n'est jamais bon dans la meute politique car elle, avec le temps, pardonnera moins facilement que le peuple. 

J'espère enfin que la famille du condamné trouvera la paix espérée, car les premières victimes de l'auteur de ces mensonges, de ce délit, ce sont ses proches, sa famille, qui eux sont innocents ne l'oublions jamais. Là aussi, quel gâchis .. mais là aussi, c'est probablement lui qui en porte aussi toute la responsabilité. 

Walter SCHLECHTEN, ancien électeur de Pierre Maudet et habitant de Perly. 

 

Figure de la justice tenant des écailles et une épée Photo Premium

 

 

Les commentaires sont fermés.